Bonsai

Ficus ginseng


Question: Ficus ginseng


Salut tout le monde et merci d'avance pour les réponses. J'ai un ficus ginseng qui m'a été donné par mon frère qui l'avait plus ou moins déjà depuis 4 ans, jamais rempoté. Quand il est arrivé, il avait perdu beaucoup de feuilles, je voulais faire des trous pour drainer le petit lopin de terre qui entoure le bonsaï, car la terre qui l'entoure est très douce, tandis que la pâte qui entoure le bonsaï est plus dure. Donc l'eau a glissé sur les côtés et non pas au milieu où se trouvent les racines. Heureusement maintenant le bonsaï s'est très bien remis. Il a de nombreuses feuilles et ne présente aucune sorte de souffrance. Donc, ma question est: puis-je rempoter maintenant? et la faïence pour bonsaï est-elle correcte ou dois-je ajouter autre chose? Le bonsaï est à l'intérieur de l'appartement

Réponse: Ficus ginseng


Chère Antonella,
Félicitations pour le soin que vous avez apporté au bonsaï mourant de votre frère, sans votre aide, il aurait sûrement été irrémédiablement ruiné.
Compte tenu des conditions du sol, la plante a certainement été mal traitée en pépinière, étant donné qu'autour des racines il y avait un sol compact et dur, pas du tout drainant; il est donc indispensable de pouvoir effectuer un rempotage, afin de s'assurer tout d'abord que les racines puissent respirer, en fait dans le sol qui devient si dur et sec les racines ne sont pas heureuses, à part le manque d'eau, dû également à l'impossibilité d'avoir des échanges avec l'extérieur. Deuxièmement, le rempotage servira également à fournir à la plante un sol bien drainé et frais qui peut être traversé par l'eau. En plus de cela, le sol autour des racines est maintenant épuisé et ne contient certainement que les sels minéraux fournis avec les engrais.
Cela dit, le début du printemps n'est certainement pas le meilleur moment pour rempoter: votre plante est en pleine croissance végétative et produit tant de nouvelles feuilles et de nouvelles pousses; un rempotage maintenant causerait certainement un stress excessif au ficus.
Je vous conseille d'attendre jusqu'à la fin du printemps, avril ou mai; de cette façon, vous aurez une plante qui a cessé de produire rapidement des feuilles et des branches, mais toujours dans la végétation, afin de lui permettre de guérir rapidement les blessures causées par le système racinaire, et également de reconstituer les racines élaguées.
Donc, disons après Pâques, extrayez le ficus du vase et essayez d'enlever autant que possible le pain de terre qui renferme les racines, en utilisant si nécessaire un couteau ou des baguettes en bois (en utilisant souvent de petits bâtons qui servent de gardiens, ceux que vous voyez dans les vases d'orchidées: ils sont suffisamment résistants, mais aussi flexibles, et donc ils ne ruinent pas complètement l'appareil racinaire); à la fin, il rince bien les racines et les raccourcit d'environ un tiers.
À ce stade, votre ficus est prêt à être rempoté; étant un bonsaï déjà adulte, ou pourtant déjà bonsaizzato depuis longtemps, il n'est pas strictement nécessaire de changer le contenant; si vous voulez toujours le changer, cherchez-en un de plus ou moins la même taille que le précédent.
Le sol idéal pour le ficus bonsai est presque entièrement composé d'akadama, mélangé avec un peu de terre universelle (mettez votre portefeuille en main et achetez toujours des sols de qualité supérieure, même s'ils sont un peu plus chers que le sol que vous trouvez au supermarché).
Veillez à bien rempoter la plante, en compactant le sol autour des racines, sans la dépasser, et en la laissant glisser dans toutes les zones du pot; pendant le rempotage, lorsque vous insérez la terre dans le vase, tapotez légèrement le récipient sur le sol ou sur la table pour éviter la signature de poches d'air très nocives.

Vidéo: QUE FAIRE avec le FICUS GINSENG ? NEJIKAN BONSAI (Septembre 2020).