Jardin

Poivre de bonsaï


Question: bonsaï poivre


Cher éditeur mi-janvier, mon bonsaï a perdu toutes ses feuilles, en a mis de nouvelles mais j'ai remarqué que certaines feuilles latérales encore très petites sont devenues noires et sèches comme jamais? Merci d'avance

Réponse: poivre bonsaï


Cher Giuseppe,
malgré ce que l'on croit communément, le poivrier, également connu sous le nom de faux poivron en italien, est une plante à feuilles persistantes en plein air, et en fait de nombreux bonsaistas se retrouvent avec des plantes minables, simplement parce qu'ils ont gardé leur faux poivre dans l'appartement pendant tout l'automne et l'hiver. « hiver.
C'est dans la nature un petit arbre au feuillage persistant très décoratif, le nom botanique est schinus molle, et est appelé faux poivre car il produit des grappes de petites baies qui rappellent très bien les grains de poivre et sont souvent utilisés comme poivre (piper nigrum ). À l'origine, le schinus molle est originaire d'Amérique centrale et méridionale, et dans la nature, il vit dans des zones caractérisées par un climat très humide, mais pas très chaud, comme il vit à Perщ et dans d'autres pays d'Amérique du Sud, sur les hauts plateaux, où le climat hivernal peut être assez rigide . Ainsi, votre poivrier peut être cultivé à l'extérieur toute l'année, dans des endroits lumineux et éventuellement ensoleillés, et résiste à des températures minimales proches de -10 ° C.
La raison pour laquelle votre bonsaï a perdu tout son feuillage est due au fait que dans l'appartement, la plante est décidément trop sèche: votre plante supporte facilement la sécheresse et n'a pas besoin d'un arrosage excessif, au contraire, il est bon de la laisser le sol sec entre deux arrosages; bien qu'il ait été introduit dans la maison, il a sûrement trouvé un air excessivement sec, il a donc fallu des pulvérisations fréquentes, avec de l'eau déminéralisée, pour augmenter l'humidité présente dans l'air autour de la plante.
A partir de maintenant, déplacez votre plante à l'extérieur et laissez-la à l'air libre et aux intempéries toute l'année, même en automne et en hiver; en cas de températures vraiment très froides, pensez à recouvrir le vase de tissu non tissé, pour éviter que tout le pain moulu autour des racines ne gèle.
L'arrosage sera régulier de mars à septembre, s'amincissant pour les mois restants: il est important d'éviter d'arroser trop cette plante, qui craint beaucoup la stagnation de l'eau; donc à chaque arrosage, vérifiez avec vos doigts que le sol est sec.
Si vous préférez cultiver la plante dans l'appartement, n'oubliez pas qu'elle a besoin de beaucoup de soleil, même directe, et d'une bonne humidité environnementale, et vaporise donc fréquemment le feuillage; même si la plante est cultivée à la maison, pendant les mois d'automne et d'hiver, le schinus passe par une période de repos semi-végétatif, car les jours plus courts permettent aux plantes de comprendre en quelle saison nous sommes, quel que soit le climat; pour cette raison, il est bon de réduire l'arrosage, en ne fournissant de l'eau que lorsque le sol est bien sec. De septembre à mars, nous évitons également la fertilisation.