Également

Caractéristiques de l'utilisation de carottes atteintes d'hépatite B. Avantages et inconvénients, recettes de plats autorisés pour une jeune mère

Caractéristiques de l'utilisation de carottes atteintes d'hépatite B. Avantages et inconvénients, recettes de plats autorisés pour une jeune mère


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Lors de l'allaitement, il est important de surveiller le régime alimentaire, car toutes les substances absorbées lors de la digestion passent dans le lait de la mère qui allaite. La nutrition doit être équilibrée. Un manque de certaines vitamines et minéraux peut entraîner une carence en vitamines chez le bébé, tandis qu'un excès entraîne souvent des allergies.

Les légumes et les fruits de couleur rouge sont limités dans le régime alimentaire d'une mère qui allaite, car ces aliments contiennent des allergènes auxquels certains nouveau-nés sont sensibles. Pour vérifier à quel point l'enfant est sujet aux allergies, vous ne pouvez qu'empiriquement, en utilisant des aliments allergènes dans l'alimentation avec prudence.

Légume-racine d'orange comme facteur de risque d'hépatite B

Le légume racine est riche en vitamines, par exemple, il contient:

  • les vitamines C, B1, B2;
  • acides nicotiniques, pantothéniques;
  • sels de magnésium, calcium, sodium, manganèse, phosphore.

En outre, le fruit est riche en substances biologiquement actives, dont le carotène doit être isolé, qui est responsable du pigment orange caractéristique. Et comme les carottes en contiennent un maximum (quatre fois plus que dans la tomate), c'est l'excès de cette substance qui affecte négativement la santé de la mère et du bébé. Les conséquences d'un surdosage sont les allergies et la caroténémie.

Les avantages et les inconvénients du produit

La consommation régulière de carottes fraîches a un effet tonique général sur le corps., qui a un effet particulièrement bénéfique sur l'équilibre eau-sel, le métabolisme, l'élimination des toxines, des toxines et des cancérogènes, une immunité accrue, les capacités de régénération des cellules de la peau. Pour les mères qui allaitent, la propriété lactogonique de la carotte est mise en valeur: le tubercule stimule la production de lait maternel.

Les carottes sont particulièrement utiles comme substance pigmentaire. Le bêta-carotène a un effet global sur le corps.

  1. Immunité... En raison de ses propriétés immunostimulantes et cicatrisantes, c'est une mesure préventive pour lutter contre le cancer. En présence de telles maladies, il ralentit considérablement la division des cellules tumorales.
  2. Le système cardiovasculaire... Réduit le taux de cholestérol sanguin, normalise la pression artérielle, rétablit l'élasticité vasculaire et l'intégrité capillaire. Pour cette raison, la circulation sanguine dans le cerveau est stimulée, ce qui réduit le risque d'accident vasculaire cérébral, empêche l'apparition de varices. Normalise les niveaux de sucre dans le sang.
  3. Digestion... Il élimine les substances nocives du corps, aide le péristaltisme, restaure la microflore intestinale.
  4. Vision... Améliore l'acuité visuelle, prévient les maladies oculaires, prévient l'opacification de la cornée. En présence de glaucome ou de cataracte, il ralentit leur développement.
  5. Système squelettique... La kératine renforce le tissu osseux, prévient les maladies associées à l'amincissement des os.
  6. Cosmétologie... Indispensable pour restaurer la santé des cheveux et de la peau. Le bêta-carotène est impliqué dans la régénération du derme et la protection contre les effets néfastes des rayons ultraviolets. Également utile pour les dents et les gencives, prévient l'inflammation de la membrane muqueuse et renforce l'émail. La participation au métabolisme des glucides aidera à garder votre silhouette en forme, empêchant ainsi le dépôt d'excès de graisse.
  7. Production de vitamine A... L'apport de bêta-carotène dans le corps est la première étape de l'obtention de la vitamine A, c'est pourquoi cette substance est appelée provitamine, un précurseur. Si nécessaire, elle est transformée par le corps en vitamine A. Son apport régulier dans le corps est d'une importance vitale, puisque cette provitamine n'est contenue que dans les tissus végétaux, le corps lui-même ne peut pas la synthétiser.

Le bêta-carotène (provitamine A) et le rétinol (vitamine A) sont deux substances différentes!

Les contre-indications à l'utilisation du bêta-carotène, contrairement au rétinol, n'existent pratiquement pas, car une surdose de provitamine A est impossible. Dans le processus de traitement, 12 des 13 molécules de bêta-carotène seront dirigées pour une utilisation ciblée, et une seule sera déposée dans le foie et la couche graisseuse de l'épiderme pour une conversion ultérieure.

Mais la prise simultanée d'une quantité suffisante d'aliments contenant du bêta-carotène et de vitamine A synthétisée peut entraîner de graves conséquences d'un surdosage. Parmi elles, des qualités positives réduites au signe moins. Il s'agit de la fragilité des os, de la sécheresse et de l'irritation de la peau, de la chute des cheveux, de l'affaiblissement des dents.

Le plus grand risque de surdosage en rétinol pendant la grossesse, car le rétinol, entrant en interaction étroite avec les protéines d'ADN, perturbe leur séquence, ce qui entraîne des fausses couches et des changements génétiques irréversibles chez le fœtus.

Contre-indications

Mais reste il existe un groupe à risque limité dans l'utilisation de ce légume-racine largement médicinal:

  1. Cela inclut les fumeurs, car le bêta-carotène converti en vitamine A en combinaison avec la nicotine est un risque direct de cancer du poumon.
  2. La prudence est de mise pendant la période d'exacerbation de l'ulcère gastrique et de l'ulcère duodénal.
  3. En outre, les carottes sont contre-indiquées pour les personnes souffrant d'intolérance individuelle.

Une maman qui allaite peut-elle manger des carottes crues, bouillies et frites?

La restriction alimentaire pendant l'allaitement est une pratique médicale standard basée sur l'identification de la sensibilité d'un nouveau-né à divers aliments. Si possible, les aliments allergènes sont exclus ou limités, y compris les carottes en raison de leur forte pigmentation.

Est-il possible de manger des carottes dans les premiers mois de HS? Les racines doivent être introduites dans l'alimentation de la mère progressivement et à petites doses., en particulier dans le premier mois après l'accouchement. Les nutritionnistes recommandent de ne pas consommer plus de 250 à 300 grammes de carottes par jour, ce sera suffisant pour obtenir la portion nécessaire de vitamines, et cette quantité n'est pas critique pour les allergies. Les carottes crues se retrouvent dans l'alimentation au plus tôt six mois après la date de naissance.

Le bêta-carotène est une substance liposoluble et thermiquement instable. Lorsqu'il est ajouté à des graisses de carottes telles que la crème sure et l'huile végétale, il sera mieux absorbé. Avec le traitement thermique - bouillir ou frire - sa quantité diminuera.

L'utilisation de carottes bouillies comme accompagnement est autorisée dès les premiers jours de l'allaitement. Si les carottes sont sautées, la limite de trois cents grammes s'applique.

Les mères au cours du premier mois d'alimentation devraient abandonner complètement le jus de carotte. En plus d'être riche en bêta-carotène, cette boisson est riche en acide ascorbique, qui est également allergène.

Conséquences de l'excès et du manque de bêta-carotène et de vitamine A

Avec la consommation constante de carottes plus que la norme, le corps de la mère est sursaturé en bêta-carotène. Dans ce cas, la pigmentation de la peau est perturbée et une hypercaroténémie apparaît. Cette maladie est inoffensive et non contagieuse. Symptômes de surdosage de bêta-carotène - jaunissement de la peau, surtout autour des paumes, des coudes et des pieds. Les indications sont similaires à la jaunisse, l'hépatite A, par conséquent, le cas échéant, vous devriez consulter un médecin pour un diagnostic.

La carence en vitamine A, produite à partir du bêta-carotène, se caractérise par une «cécité nocturne» chez la mère, une détérioration de la qualité de la vision au crépuscule et le soir. Parmi les indicateurs, les ongles et les cheveux cassants, on distingue également la peau sèche. Pour un enfant, le manque de bêta-carotène et de rétinol est beaucoup plus dangereux et se traduit par un retard de croissance. Si le bêta-carotène manque dans le lait maternel, il sera difficile de le reconstituer dans le corps du nourrisson à l'avenir.

Pendant la période d'alimentation complémentaire avec l'allaitement maternel continu les carottes sous forme de purée de pommes de terre sont introduites dans l'alimentation au plus tôt le septième mois, c'est-à-dire après l'introduction de la pomme. Le jus de racine est introduit un peu plus tard, dilué un à un avec de l'eau bouillie. La norme de vitamine A pour les enfants de moins de six mois est de 400 mcg., Pour les enfants de sept à douze ans - 500 mcg. Avec une augmentation du paramètre de plus de 600 μg. le rétinol devient toxique pour le bébé.

Recettes de légumes frais

En plus des carottes bouillies et frites, les nutritionnistes recommandent d'introduire des salades de légumes racines et des jus de légumes dans le menu d'une mère qui allaite dès le deuxième mois de la vie d'un bébé.

Cocktail nutritif

Ingrédients:

  • 1 grosse carotte;
  • 1 banane (pas trop mûre)
  • 1 pomme verte.

Préparation et consommation:

  1. Épluchez d'abord la pomme.
  2. Hachez et mélangez les fruits et légumes dans un mixeur, ajoutez 100 ml si nécessaire. l'eau. ou boire du yaourt.

Salade légère

Ingrédients:

  • 2 carottes;
  • 1 pomme verte;
  • 2 concombres;
  • 1 cuillère à soupe huile d'olive.

Préparation et consommation:

  1. Épluchez d'abord la pomme.
  2. Râpez la carotte et la pomme, coupez le concombre en fines tranches.
  3. Assaisonnez la salade d'huile d'olive.

De tels plats pour la mère remplaceront parfaitement le goûter de l'après-midi et ne provoqueront pas d'allergies et de troubles intestinaux de l'enfant.

L'allergie chez un enfant - comment se manifeste-t-elle et que faire?

Avec une mauvaise utilisation des racines par la mère ou une mauvaise introduction dans les aliments complémentaires le bébé peut avoir une diathèse allergique... Ses symptômes sont:

  • rougeur de la peau;
  • éruptions rouges aqueuses localisées sur les joues du bébé;
  • inflammation autour des yeux, conjonctivite;
  • gencives enflées.

Au premier signe, un éventuel allergène doit être retiré du régime afin d'éviter l'apparition d'un choc anaphylactique et consulter un médecin. Après les tests, l'allergologue identifiera la cause de la maladie et prescrira des médicaments.

L'utilisation de carottes sert à prévenir les maladies des systèmes immunitaire, digestif et cardiovasculaire, sa présence dans l'alimentation est obligatoire dans des limites acceptables. Lorsque vous allaitez, vous ne devez pas abandonner les racines. Ajuster le régime alimentaire d'une mère qui allaite aidera à éviter les surdoses et les allergies.


Voir la vidéo: Notre Santé du 27 juillet 2020: Les questions des hépatites en Côte dIvoire (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Cliftun

    Bravo, c'est juste une grande pensée.

  2. Hewitt

    Je félicite, l'idée remarquable

  3. Samushura

    Qui puis-je demander?



Écrire un message