Également

L'ail est un remède naturel anti-froid et vitaminé. À quel âge pouvez-vous le donner aux enfants?


L'ail est un légume très sain que les ménagères utilisent pour cuisiner divers plats comme assaisonnement. Il contient de nombreuses vitamines et environ quatre cents micro-éléments, dont des vitamines B, du sélénium, du magnésium, du phosphore, des phytoncides, de l'acide nicotinique et est également un antibiotique naturel.

De plus, une grande quantité de vitamine "C", de potassium et de calcium contenue dans l'ail sera utile non seulement pour les adultes, mais aussi pour les enfants. Puis-je le donner à mon enfant? A partir de quel âge et combien? Ceci, et pas seulement, sera discuté dans cet article.

Raisons des restrictions d'âge

Certains parents sont pressés d'introduire l'ail dans l'alimentation du bébé, essayant de tromper le bébé en cachant le légume dans des plats cuisinés.

Il faut se souvenirque ce produit utile peut nuire à un corps en développement, par conséquent, l'ail ne doit pas être administré à un enfant à un âge trop précoce.

Ce légume est-il généralement autorisé dans l'alimentation des enfants?

Il est possible et nécessaire de donner de l'ail aux enfants. C'est très utile, mais il doit être introduit progressivement dans le menu de l'enfant. Et en aucun cas ce légume épicé ne doit être donné au bébé frais, comme un produit indépendant.

Le bébé a-t-il le droit de le renifler?

Ne laissez pas votre bébé renifler l'ail. Pendant l'allaitement, l'enfant reçoit toutes les substances nécessaires, à la fois pour son développement et pour la formation de l'immunité, grâce aux immunoglobulines contenues dans le lait maternel. Plus la mère allaitera longtemps le bébé, plus son corps sera résistant à diverses infections et virus, et sans ail.

Quel est l'âge de l'utilisation autorisée?

Pour l'alimentation

À quel âge est-il permis de manger un légume épicé? L'ail, qui est traité thermiquement, peut commencer à être introduit dans le menu du bébé au plus tôt 8 à 9 mois et uniquement sous forme bouillie, en l'ajoutant progressivement à la soupe ou en le mélangeant aux seconds plats. Un légume frais peut être donné à un bébé au plus tôt trois ans, car l'ail est un produit difficile pour le développement de l'estomac et des intestins d'un enfant, malgré son utilité.

Pour traitement

L'ail a des propriétés bactéricides, antifongiques et antivirales. Les huiles essentielles contenues dans sa composition, l'allicine, ont un effet négatif sur les virus, champignons et bactéries présents dans l'air. Par conséquent, l'ail fonctionne comme agent prophylactique pour diverses maladies infectieuses, ainsi que comme remède adjuvant contre la grippe, le rhume et l'écoulement nasal.

Avec l'aide de l'ail, vous pouvez sauver un enfant des parasites intestinaux (vers), et il est également utile de le donner à un enfant pour éviter l'apparition d'infestations parasitaires.

Pour les enfants avec une faible immunité, vous pouvez faire du sirop d'ail: pour 500 g de miel - jus de deux têtes d'ail et d'un citron. Une cuillère à soupe par jour de ce sirop sauvera le bébé des maladies virales, augmentant les fonctions protectrices de son corps.

Comme tout autre remède populaire, l'ail a des contre-indications qui s'appliquent aux enfants.

Important! Ne dépassez pas les doses autorisées, car cela peut entraîner des brûlures d'estomac et des troubles du travail cardiaque.

Il existe des maladies dans lesquelles l'utilisation de ce produit est interdite:

  • gastrite et ulcères d'estomac (vous pouvez savoir comment manger correctement l'ail pour ne pas endommager les parois gastriques touchées ici);
  • maladie du rein;
  • dermatite lors d'une exacerbation;
  • épilepsie;
  • température corporelle supérieure à 38 degrés Celsius.

Dommage potentiel

Vous ne pouvez pas donner à un enfant à manger de l'ail à un âge précoce, car cela peut nuire non seulement à sa santé, mais également causer des troubles mentaux. Un petit corps ne sait pas comment produire les enzymes nécessaires à la digestion de ce produit utile mais lourd, il peut donc irriter la membrane muqueuse de l'estomac et des intestins, vous devez donc faire particulièrement attention à donner de l'ail à un enfant qui a problèmes avec le tractus gastro-intestinal.

L'ail est un produit biologiquement actif qui peut provoquer une réaction allergique chez un enfant. Cela peut se manifester sous la forme d'éruptions cutanées, d'un gonflement des voies respiratoires et des tissus. La réaction peut survenir soudainement et provoquer un choc anaphylactique chez l'enfant.

Dosage maximal autorisé en fonction de l'âge

Il existe certaines normes acceptables pour la consommation d'ail pour les enfants d'âges différents.qui devrait être suivi.

  1. Lorsque votre bébé a 8-9 mois, vous pouvez ajouter ½ gousse d'ail à des purées de légumes, des céréales, des plats de viande, des soupes, mais pas plus de deux fois par semaine.

    Les enfants de moins de trois ans ne peuvent recevoir que de l'ail traité thermiquement!

  2. À partir de trois ans, vous pouvez ajouter ce légume sain et frais aux salades, plats de viande. Vous pouvez frotter une croûte de pain avec un clou de girofle. La norme pour cet âge est une dent pas plus de trois fois par semaine.
  3. Pour les enfants âgés de 10 ans et plus, la quantité quotidienne maximale d'ail ne doit pas dépasser trois gousses. Le dépassement de la dose peut nuire à la santé de l'enfant.

Important! Manger de l'ail avant de se coucher peut rendre l'endormissement difficile et provoquer des brûlures d'estomac.

Conclusion

Avant de commencer à introduire l'ail dans le menu du bébé, pesez le pour et le contre en ce qui concerne son utilité pour lui. Ce sera mieux si les parents consultent le pédiatre. Si l'enfant n'a aucune contre-indication à son utilisation, vous pouvez commencer à habituer progressivement le bébé à un produit aussi utile.


Voir la vidéo: SN05 SUBSTANCES NATURELLES (Juin 2021).