Fruits et légumes

Culture du piment

Culture du piment



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Culture du piment


Le piment n'est pas seulement utilisé à des fins alimentaires: ses plantes sont de plus en plus répandues également comme bordure et pour la décoration des jardins et des allées. Mais, pour obtenir des piments forts bons et épicés, vous devez suivre certaines règles qui vous permettront d'avoir une bonne récolte, luxuriante et saine. Il est nécessaire de connaître les besoins de culture de la plante pour éviter qu'elle ne soit placée dans un endroit défavorable. Il existe également de nombreuses variétés de poivrons, qui peuvent nécessiter différents traitements et conditions. Essayons donc de comprendre ensemble pour procéder à une bonne cultivation.

Semis



Tout d'abord, il est bon de bien choisir le terrain. Le piment a besoin d'un sol léger et non argileux, car les racines seraient étouffées. Ce type de plantes préfère également un climat chaud: en cas de froid, elles ont besoin de protection. Le sol dans lequel nous allons planter les plants doit donc être exposé au soleil: les poivrons ne craignent pas la lumière directe.
Pour commencer à faire pousser des piments, il est préférable de faire germer les graines dans un lit de semences, puis de transplanter les plants dans le champ ouvert. Il est conseillé de planter les graines dans le lit de semence en février et mars: si possible, il est préférable de conserver le lit de semence dans un endroit chaud. En fait, la chaleur aide à la germination.
Les semis seront prêts à être plantés en plein champ après une quinzaine de jours à partir du semis: en attendant, nous aurons préparé le sol, le creuser et le biner pour le rendre le plus fin possible. Le piment, comme de nombreuses autres plantes, craint la stagnation de l'eau: il est donc nécessaire de combiner du sable fin, ce qui l'allège et améliore le drainage, lors de la préparation. Pendant le creusement, il est conseillé de fertiliser le sol avec un engrais organique, comme le fumier.

Croissance et récolte



Les piments ont besoin d'une quantité d'eau abondante lorsqu'ils sont en phase de germination et de croissance: au départ, les irrigations doivent donc être de deux à trois par semaine; être ensuite considérablement réduit une fois la plante cultivée. À ce stade, il suffira d'irriguer le sol (sans jamais arroser les plantes) chaque fois qu'il est complètement sec. Le piment est une plante vivace, qui nous tiendra donc compagnie toute l'année. Les fertilisations sont nécessaires environ une fois tous les six mois: nous recommandons l'utilisation d'un engrais liquide riche en phosphore, à dissoudre dans l'eau destinée à l'irrigation. Pour le reste, les poivrons n'ont besoin d'aucun soin particulier: il suffit d'effectuer périodiquement un désherbage afin d'éliminer les mauvaises herbes infestantes qui poussent à proximité des plants, et une taille vers la fin mars. Cette opération doit être utilisée pour éliminer les branches sèches ou malades: pour éviter d'endommager la plante, il est conseillé de les retirer à la main. Avec l'arrivée de l'hiver, les poivrons doivent être protégés: il est possible d'utiliser du matériel synthétique pour recouvrir les plantes, en prenant soin d'y faire de petits trous pour laisser passer l'air. Les racines peuvent être protégées simplement en couvrant le sol avec de la paille ou un chiffon.
La collecte de piments est possible en été et en hiver. Ils doivent être détachés à la main et peuvent être utilisés frais ou séchés au soleil. Pour effectuer correctement cette dernière opération, il suffit de déposer les poivrons sur un chiffon, en plein soleil. Une fois séchés, ils peuvent être conservés dans des bocaux en verre.

Le piment en pot



Le chili fait partie des nombreuses plantes qui conviennent également à la culture en pot, surtout s'il n'y a pas beaucoup d'espace disponible dans le jardin. Il est cependant recommandé de choisir des vases de grand diamètre (au moins trente centimètres), afin que les racines de la plante trouvent l'espace nécessaire pour se développer au mieux.
Le pot (de préférence en terre cuite, car il permet l'oxygénation du sol et des racines) doit être préparé avec un système de drainage sur le fond, fait de pierres ou de billes d'argile expansée.
Le pot doit ensuite être rempli de terre friable et légère: pour le rendre plus fin et améliorer le drainage, du sable à grains fins peut être combiné. Il est également conseillé de faire le sol, en combinant des engrais organiques (comme le fumier qui peut également être utilisé en plein champ).
Une fois que les plantes y ont été plantées, il est nécessaire de suivre le même conseil valable pour la culture en plein champ: les pots doivent être exposés au soleil et protégés à l'intérieur de la maison (ou dans une petite serre) avant de l'arrivée des gelées d'hiver, ce qui rendrait les poivrons secs.

Les maladies



Le piment est une plante qui peut immédiatement montrer un état de souffrance: si l'irrigation ne suffit pas, les feuilles jaunissent avant de tomber. Dans ce cas, il est conseillé d'intervenir rapidement en augmentant la quantité d'eau que nous administrons aux plantes. Mais les poivrons ont aussi d'autres ennemis: ce sont les araignées rouges et les pucerons, contre lesquels il est possible d'utiliser un produit spécial qui peut être acheté dans les magasins spécialisés dans les articles de jardinage. D'autres fois, l'eau stagnante peut provoquer une attaque par des moisissures ou des champignons: dans ce cas, il est conseillé de réduire l'irrigation.