Plantes d'appartement

Cultivez des orchidées


Le climat


Cultiver des orchidées n'est pas difficile. Ce sont des plantes qui s'adaptent très bien à la vie à la maison, car la température dont elles ont besoin pour prospérer est douce, même si certaines espèces tolèrent très bien le froid. L'important est que, quel que soit le type de notre orchidée, elle a la possibilité de bénéficier de l'excursion thermique: il doit y avoir une certaine différence entre la température du jour et celle de la nuit (même quatre ou cinq degrés de moins suffisent) . L'alternance de température permet aux orchidées de développer des fleurs plus nombreuses et plus saines. Contrairement à beaucoup d'autres plantes, avec les orchidées, il faut être particulièrement prudent pendant l'été, lorsque les températures augmentent. La chaleur pourrait en effet être très nocive pour l'orchidée. Il est conseillé de les placer dans un endroit ombragé, et de les arroser tôt le matin, lorsque la température n'est pas encore trop élevée. Au cours de la journée, il est conseillé de vaporiser plusieurs fois de l'eau fraîche sur l'orchidée. Si la plante est à l'intérieur de la maison, il est conseillé de la garder dans la pièce la plus fraîche et la plus ombragée. Les orchidées ont besoin de lumière naturelle pour bien survivre, mais elles ne doivent pas être exposées à la lumière directe du soleil: les feuilles pourraient être brûlées et devenir ainsi la proie de champignons et de parasites. Les orchidées ont besoin d'un échange d'air: il suffit d'ouvrir une fenêtre pour créer le climat légèrement ventilé dont ces plantes ont besoin. Faites-le si la température le permet plusieurs fois par jour: votre orchidée en bénéficiera.

Pour bien cultiver une orchidée, l'eau est très importante: non seulement en termes de quantité, mais aussi de qualité. Tout d'abord, il faut garder à l'esprit que les orchidées ont besoin d'humidité: le climat humide est ce qui les a fait prospérer dans la nature. Chaque matin, il est recommandé d'humidifier le sol (sans toucher aux feuilles ou à la tige de la plante), mais selon le climat, les irrigations peuvent être suspendues pendant un certain temps. En particulier dans les mois les plus froids, avant d'arroser l'orchidée, attendez que le sol soit sec et qu'il n'y ait aucun résidu d'humidité. Mais lorsque nous arrosons l'orchidée, une attention particulière est également requise pour le type d'eau que nous utilisons. L'eau avec trop de calcaire n'est pas bonne pour ce type de plantes, car trop de calcium serait très nocif pour les orchidées: évitez d'utiliser l'eau du robinet, si elle est très dure. Si possible, utilisez de l'eau de pluie pour vos orchidées, en prenant soin de la stocker dans un récipient en plastique couvert protégé contre les agents atmosphériques. Cette pointe d'eau possède tous les éléments nécessaires à la vie de l'orchidée, sans avoir trop de calcium. Sinon, utilisez de l'eau purifiée et très douce, ajoutez quelques gouttes d'engrais liquide pour orchidées. Même une eau trop douce peut endommager les orchidées, rendant les feuilles foncées.La fertilisation



L'utilisation d'un engrais spécial pour les orchidées est recommandée, car ce type de produit contient généralement tous les éléments dont ces plantes ont besoin. Le phosphore, le potassium et l'azote sont indispensables aux orchidées, qui fournissent les éléments nécessaires à la croissance des différentes parties de la plante. La fertilisation est importante car les orchidées sont des plantes de maison, qui sont conservées dans des pots: le sol à partir duquel absorber les nutriments est donc limité. L'engrais liquide peut être facilement dissous dans l'eau que nous donnerons à l'orchidée lors d'un arrosage régulier: évitez d'exagérer les quantités et respectez le dosage sur l'emballage. L'orchidée peut être fécondée une fois tous les vingt jours pendant les mois d'hiver et de printemps, tandis que ces opérations devront être rendues moins fréquentes avec l'arrivée de la saison d'hiver.

Cultivez des orchidées: Rempotage



Une autre opération fondamentale à effectuer lors de la décision de cultiver une orchidée est le rempotage, qui doit être effectué à la fin du printemps, chaque fois que l'on constate que les racines ont suffisamment poussé pour remplir le vase actuel ou tous les trois ans. Procédez en retirant la plante du pot et en lavant les racines sous l'eau courante. Les racines devront être contrôlées et celles qui sont malades ou séchées seront coupées. Il est conseillé de les faire tremper quelques minutes dans une solution désinfectante spéciale, pour les rendre moins sensibles aux champignons. Le nouveau vase doit être en plastique transparent (afin que les racines bénéficient également de la lumière du soleil): au fond, vous pouvez mettre des morceaux de liège, pour créer un drainage de l'eau. Le pot est ensuite rempli de la terre appropriée de moitié: à ce stade, l'orchidée est placée, et une autre terre est ajoutée et compactée à côté de la plante.