Jardinage

Créer un jardin de rocaille


Créer un jardin de rocaille


Le jardin de rocailles est une excellente solution chorégraphique à inclure dans un terrain plus grand ou comme "enfant unique" dans des parcelles pas trop grandes. Son origine est encore peu claire et assez controversée, mais maintenant toutes les principales théories sont d'accord pour attribuer sa naissance à la passion pour la collection de roches rares ou bizarres typiques de la Renaissance et l'infiltration progressive dans notre culture de jardin Zen japonais. De l'union de ces deux volets, même si jusqu'ici et à l'opposé, un raffinement croissant s'est développé dans la création de jardins rocheux progressivement plus élaborés qui, probablement, ont atteint l'apogée de leur extravagance et de leur diffusion avec le "rococo" "qui doit son nom à la mode de plus en plus effrénée d'empiler des roches de formes et de couleurs différentes. À une époque plus proche de la nôtre, le jardin de rocailles a perdu pendant un certain temps sa fonction décorative pour en assumer une liée uniquement à son utilité. En effet, la structure de la rocaille permet de travailler même sur des terrains qui ne sont pas parfaitement plats ni même escarpés et très irréguliers. Aujourd'hui, outre le seul but de l'ornementation, les rocailles sont également choisies dans les cas où la conformation du sol présente des zones difficilement exploitables avec d'autres solutions car elles génèrent un effet inhabituel et "rustique" d'entretien facile et immédiat.

Pierres et structure



La conception d'un jardin de rocaille varie du tempérament et des objectifs de son créateur. On en trouve des extrêmement simples, qui tirent leur propre beauté de l'impact minimal qu'elles ont sur le territoire environnant et de la recherche constante de la spontanéité, ou elles sont particulièrement élaborées, le résultat d'un véritable design visant à créer quelque chose d'absolument insolite et original aussi par l'utilisation de matières premières très précieuses.
Quel que soit votre goût personnel, il convient de garder à l'esprit que le jardin de rocaille est un lieu de fleurs et de rochers, où il est nécessaire de toujours considérer l'équilibre final entre les deux éléments avec une composition finie. Ils ne doivent donc pas prévaloir ni l'un ni l'autre, mais tout doit viser à constituer un ensemble harmonieux et bien intégré.
Nous pouvons brièvement passer en revue les éléments constitutifs du projet, pour faciliter le résultat final selon le goût. En ce qui concerne les roches, le choix peut tomber, en fonction de l'effort que vous êtes prêt à nous mettre et de la disponibilité de vos finances, sur des pierres achetées dans des pépinières spécialisées plutôt que sur la recherche minutieuse de pierres locales. Pour la première option, le tuf est sûrement la solution la plus populaire en raison du faible poids du matériau, de la facilité de sa mise en page et du coût assez compétitif. Il est clair que les quantités nécessaires augmentent les coûts aussi parce que la proportion d'or pour construire un bon jardin de rocaille est celle selon laquelle sa hauteur doit être un quart de sa largeur. Donc plus nous voulons le développer en altitude, plus nous devrons élargir sa base pour la rendre stable et bien proportionnée. Pour cette raison, bien que la pénibilité soit physique et de choix sans précédent, notre prédilection va cependant à la recherche minutieuse de pierres locales qui, en plus d'être beaucoup plus résistantes (le tuf avec le temps a tendance à s'effriter et à se corroder avec le temps) , créant un véritable effet de fusion), ils donnent également au jardin un sentiment de plus grande naturalité. La brique de tuf, en effet, surtout lorsqu'elle vient d'être nettoyée, a une forme beaucoup plus régulière et, par conséquent, également très peu naturelle, qui ne se dilue qu'avec le temps et le lavage des pluies. Parce que comme toutes les zones non planes et irrégulières, même la rocaille risque de générer une stagnation de l'eau dans ses parties les plus excavées, il faudra, avant de passer à couvrir les rochers, créer de bonnes couches de gravier, de grès et de sol qui permettent la l'eau de ne pas s'arrêter dans les ravins mais de couler et d'être absorbée pour un plus grand rendement du vert.

Créer un jardin de rocaille: le choix des plantes et des thèmes



Quant aux plantes les plus adaptées au jardin de rocaille, nous pouvons opter pour des plantes sempervirentes ou annuelles selon notre disponibilité en temps ou la rigidité du climat dans lequel nous vivons mais, l'un des aspects fondamentaux pour créer des spots homogènes et harmonieux, est d'éviter les grands arbres préfèrent les arbustes de petites dimensions et grimpants rampants ou tombants, un effet particulièrement adapté pour donner l'impression que les plantes sont placées sur les rochers. Dans le cas où les jardins monochromes sont privilégiés, on peut opter pour des plants verts, généralement particulièrement résistants et souvent même vivaces, donc capables de surmonter les hivers pour se revigorer dans les printemps suivants. Si les conditions météorologiques nous soutiennent, les rocailles de plantes succulentes sont d'un grand rendement en raison de leur petite taille, de leur croissance très lente et de leur capacité à résister à des sols particulièrement inégaux et pauvres, elles garantissent des bijoux petits mais toujours ordonnés. Pour ceux qui ne veulent pas abandonner la couleur, le jardin de rocaille offre la possibilité de créer des taches très suggestives. Notre conseil très spécial est de toujours combiner, si possible, affaires et plaisir, peut-être en implantant notre rocaille sur des plantes aromatiques et médicinales, généralement très résistantes et adaptées aux berges escarpées et peu régulières. A cet effet, de petites plantes d'origan avec de minuscules fleurs allant du rose au fuchsia, du romarin pour les taches de floraison blanches, de la bourrache pour une greffe bleu clair, du lavande lilas, du jaune moutarde et du piment rouge .