Meubles de jardin

Concevoir un jardin


Concevoir un jardin


Le jardin est probablement l'expression la plus directe de l'imagination de ceux qui le possèdent et de leur propre personnalité. Cependant, élever un jardin de manière totalement spontanée et impulsive n'est pas la meilleure des idées car, cela peut sembler étrange, mais il n'y a rien de plus stratégique qu'une bonne planification et une planification de son propre espace vert; cela nous aidera à rationaliser les ressources, y compris économiques, l'espace et à évaluer objectivement certains aspects qui affectent et pas peu, sur la réalisation de notre jardin.
De plus, et surtout, dans ce cas, de nombreux éléments contribuent à notre succès. Il ne s'agit pas seulement de goûts personnels, mais de concilier des situations objectives, comme le terrain, l'espace disponible, etc., avec notre volonté de créativité et l'envie de nous exprimer en construisant notre propre espace.
Le jardin nécessite un engagement constant, depuis la phase de préparation jusqu'à la réalisation et l'entretien. La préparation et la planification nécessitent un effort considérable: nous comptons les ressources, les forces et les difficultés que nous rencontrerons.
La création matérielle du jardin nécessite également un engagement économique. Le maintenir nécessite les deux efforts. Cependant, si nous avons effectué une bonne planification, il est possible que nous ayons construit un espace à la fois personnel et fonctionnel, et il est possible que cet espace bien conçu nous coûte encore moins en maintenance.
Mieux vaut y penser avant d'avoir à courir pour la couverture puis, si quelque chose, faites-le!
Mais comment faire? Comment être stratégique et à la fois créatif dans la conception de jardins?
Ci-dessous, nous énumérons quelques étapes simples. Il s'agit d'une procédure complexe mais rationnelle, qui la rend facilement reproductible.

QUI COMMENCE BIEN C'EST UN MOYEN DE L'OPÉRA



Les mots clés pour la conception d'un jardin sont la conception et la liste des priorités
Nous dessinons notre espace vert sur du papier millimétré, puis nous décidons quoi en faire, ou plutôt nous décidons de l'usage que nous voulons en faire: notre jardin sera-t-il principalement décoratif ou voulons-nous aussi lui attribuer une fonction? Voulons-nous qu'il devienne un espace à vivre totalement, peut-être en nous faisant jouer des enfants, ou voulons-nous qu'il soit un jardin de beauté?
A ces questions nous devons répondre selon nos goûts mais sans oublier qu'il y a d'autres facteurs à considérer attentivement.
Tout d'abord, la taille et la forme du jardin.
L'espace et la profondeur peuvent affecter notre idée initiale, il peut être nécessaire de revoir notre projet et de bien calibrer les lignes. Si un jardin a une forme irrégulière, l'œil peut être "distrait" en se concentrant sur un meuble, comme une fontaine ou un plan d'eau; si nous avons peu d'espace disponible, il pourrait être utile d'allonger la perspective pour donner une impression de longueur. Bref, comme vous pouvez le voir, ce n'est pas si simple et évident.

L'ENVIRONNEMENT ENVIRONNANT



Le jardin fait et fera partie d'un contexte, il vivra et grandira autour d'une maison: le bâtiment est un autre élément très important qui influence le style d'un jardin et sa réalisation.
La maison et le jardin vivent en symbiose et, à ce titre, l'harmonie doit être plus prononcée que jamais.
De plus, il peut arriver que la maison et le vert soient parfaitement en harmonie mais que, en général, cette image ne va pas bien avec l'environnement extérieur: un cadre désagréable ou peu d'intimité sont des éléments primaires. Ici, le jardin permet également de résoudre ces problèmes: nous préférerons les grands arbustes qui nous protègent des regards indiscrets, ou les lianes qui achètent des éléments peu urbains.
Le jardin est notre précieux allié!

FACTEURS INTERNES


Nous avons en tête un idéal de jardin, si quelque chose, jusqu'à présent, nous pouvons aussi le faire mais ... nous prenons en considération les facteurs internes, c'est-à-dire le terrain présent dans notre espace et le climat extérieur.
Voici deux autres éléments qui pourraient conditionner notre idée de départ, même de manière moins forte.
Bien sûr, il n'est pas possible de changer un climat rigoureux, mais il est possible de positionner une plante particulière, afin qu'elle reste protégée, ou d'exploiter un coin exposé au soleil, et donc plus chaud.
Un argument similaire peut être avancé pour le type de terrain. Un bon jardinier expert peut jongler avec la composition du sol et aussi la modifier avec une certaine marge.
Le dernier aspect à ne pas sous-estimer est l'alternance des saisons et le microclimat du jardin.

STYLE JARDIN: LE MIROIR DE NOS GOÛTS



Quel style imaginons-nous pour notre jardin? Bien sûr, le style suit souvent celui de la maison. Un bâtiment moderne nécessitera un jardin conçu pour les goûts modernes; un bâtiment du début du siècle se marie bien avec un modèle de jardin classique.
Le mot de passe n'est pas de mélanger les styles!
Ils peuvent être retravaillés et revisités dans une touche plus moderne, mais un bouleversement total pourrait nous induire en erreur et devoir courir à couvert.
Un autre conseil et point cardinal est la symétrie dans la conception.
Les grands jardins du passé étaient strictement symétriques, aujourd'hui, probablement, ce n'est plus le cas et cela est souvent dû au manque de grands espaces ou de formes irrégulières. Il est naturel de pondérer le style et l'organisation en conséquence.
Selon le style que nous voulons atteindre, nous pouvons bien sûr déterminer quelles plantes utiliser. Ceci est la touche finale et doit être étudiée par rapport à l'effet final et à ce que nous voulons: les plantes créent des volumes, des touches de couleur, vont séparer certaines zones du jardin des autres, bref, en fait, elles construisent notre jardin.
Et pour cela, dernier conseil précieux, il faut les connaître et les étudier. Cela nous permettra de réaliser notre rêve vert et un espace personnel inestimable.