Fleurs

Ravageurs des géraniums lierre


Question: Parasite de géraniums de lierre


Bonjour, depuis quelques années maintenant j'ai un problème avec un étrange parasite des géraniums lierre, c'est une petite chenille velue qui se nourrit des bourgeons pendant la journée et la nuit elle se cache sous les feuilles mais très souvent elle pénètre dans les tiges de la plante et provoque inévitablement sa mort . Comment puis-je le combattre?

Réponse: Ravageur des géraniums de lierre


Chère Rosalba,
sur les géraniums, il y a toujours de petites chenilles, également appelées rides, ou larves de mites de divers types, qui ont généralement tendance à ruiner quelques feuilles, ne se développant en grande quantité que dans des cas particuliers et pendant des années exceptionnelles. Malheureusement depuis quelques années (la première observation remonte à 1990) des larves spéciales d'un papillon appelé Cacyreus marshalli se répandent sur les géraniums à travers l'Europe; ces insectes viennent d'Afrique australe et sont maintenant largement répandus dans la majeure partie de l'Europe, où ils causent des dégâts importants, notamment aux géraniums. Le comportement est différent de celui des chenilles habituelles, car au lieu de ne ronger que quelques feuilles, les larves ont la mauvaise habitude de percer les tiges minces et de s'y nicher, provoquant la mort de divers bourgeons, fleurs, bourgeons, feuilles et parfois de plantes entières. Les œufs éclosent à la fin du printemps et les insectes deviennent particulièrement ennuyeux, surtout en été. Malheureusement, la lutte n'est pas facile à pratiquer, car souvent, lorsque les larves sont insérées dans les tiges, elles passent pratiquement en hibernation, et donc il est difficile de les frapper avec un insecticide (car la tige du géranium les protège) et elles ne mangent pas, et donc là Il est difficile de les empoisonner avec un insecticide systémique.
Dans tous les cas, si vous pouvez retirer toutes les pièces qui ont des trous et des parties pourries; Traitez ensuite vos géraniums avec un produit à base d'imidaclopride, à utiliser dissous dans l'eau utilisée pour l'arrosage. Cette opération doit être répétée surtout au début du printemps et à la fin du printemps, afin de tuer les premières larves qui se développent. Si vous ne voulez pas utiliser de produits chimiques, vous pouvez combattre ces insectes avec des préparations de bacillus thuringensis.